yvonne face

Yvonne Delevoye, Professeur


  Accueil   Groupe de
Recherche
  Thèmes de
Recherche
  Publications   Sujets de
TE-TER
  Enseignements

 

PROJET / PROJECT

Nous étudions les aspects cognitifs des interactions rythmiques. Nos résultats sont interprétés dans le cadre théorique de la cognition incarnée pour évaluer le rôle de la rythmicité du déplacement du corps dans (1) le ressenti d’interactivité et (2) la puissance du mouvement comme stimulant de certaines habilités cognitives. Une question centrale est ainsi de mieux comprendre comment le cerveau contrôle les aspects temporels de la planification motrice. Des mesures cinématique 3D sont ainsi utilisées pour déterminer les mécanismes neuropsychologiques qui contrôlent la dynamique temporelle des mouvements volontaires.

Nos études utilisent des tâches de manipulation d’objet et de corps-entiers (vélo) pour généraliser nos observations. Par analyses de séries temporelles, nous distinguons deux modes temporels pour déterminer quelles sont les propriétés de l’environnement qui peuvent moduler la contribution réciproque de ces modes en situation d’interactions. Cette approche ouvre la voie vers une recherche innovante sur la signature cinématique des états émotionnels d’un individu.

 

My work focuses on the study of the cognitive aspects of rhythmic interactions. Experimental results are analysed in the theoretical framework of embodiment to assess the role of body rhythmic movements in the experience of interactivity and in the stimulation of cognitive abilities. A central question is how does the brain control the timing aspects of motor planning. Behavioral measurements (kinematics) are used to determine the neuro-psychological mechanisms that control the temporal dynamics of voluntary movements.

Our studies are conducted in manipulative tasks as well as in whole-body actions (cycling) to generalise the findings. Through the use of auto-correlation analyses, we can distinguish the two modes of timing that are used and investigate how the pleasureness of the environment modulates the timing properties of motor planning. This approach is leading to a novel way of investigating the kinematic signature of emotional body language and of intuitive interactions.